Agua y agricultura en al-Andalus

Bien qu’initiés pendant la présence romaine, l’irrigation et  l’agriculture se développent  et se diversifient sous l’Espagne musulmane.

Pour corriger les effets drastiques de la sécheresse du sud de la péninsule, les ingénieurs arabes y adaptentd’ingénieux systèmes de captation et de redistribution de l’eau mis au point par leurs ancêtres moyen-orientaux. Agriculture, arboriculture et horticulture estivales irriguées se substituent alors,
sur de grands espaces, aux maigres cultures sèches d’hiver et de printemps dans de nombreuses régions.

Cette bibliographie vous permettra de comprendre le mystère de l’eau et ses conséquences sur la civilisation médiévale de l’Espagne.



Citer ce billet
Mathieu Ardit (2018, 23 novembre). Agua y agricultura en al-Andalus. Coll'Explorar. Consulté le 19 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/n08f

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search