La fiction au service de la propagande salazariste : “Conspiração” de Tomé Vieira

Retour sur la conférence donnée par Emmanuelle Guerreiro à l’occasion de la  Journée d’études “Dictatures, censures et répression dans les mondes lusophones, XXe et XXIe siècles“, organisée par Marc Gruas et la section de portugais de l’Université Toulouse Jean Jaurès le 11 mai 2012.

Présentation du roman propagandiste “Conspiração” de Tomé Vieira, publié en 1936. Ce roman brosse le portrait officiel d’un « Portugal nouveau qui se reconstruit sur les ruines d’un régime républicain miné par la corruption, les conflits internes, les intérêts personnels, la défiance, la trahison, l’incompétence à gouverner… ». Emmanuelle Guerreiro montre comment ce roman propagandiste met en scène des protagonistes qui incarnent un homme nouveau dont l’image a été soigneusement entretenue dans les années 1930-1940. Tomé Vieira y exalte les idées nationalistes, critique les idées communistes et, ce faisant, participe à la mise en place de l’idéologie salazariste.

A lire sur le même sujet, l’Article du n°2 de la revue Reflexos.



Citer ce billet
VANESSA MIGNON (2024, 24 mars). La fiction au service de la propagande salazariste : “Conspiração” de Tomé Vieira. Coll'Explorar. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/wb77

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search